Jouer un jeu ou tout le monde gagne

Gérer ma petite entreprise

Pour les dirigeants de petites entreprises

Gérer-ma-petite-entreprise.com est un site dédié aux dirigeants de petites entreprises, artisanales, commerciales, du BTP ou l'industrie. Que ce soit pour le créateur, le repreneur ou le dirigeant déjà expérimenté, ce site apporte une meilleure connaissance des leviers de la rentabilité, de l’organisation et du management du personnel.

Une vision simplifiée de la comptabilité

Gérer son entreprise rebute souvent le jeune (et le moins jeune) dirigeant. Cela est lié à la complexité de la comptabilité puisqu'elle nécessite des experts pour la tenir.

Cette barrière est souvent suffisante, à elle seule, pour empêcher l'auto entrepreneur,  le créateur ou le dirigeant de TPE, pour, dès le départ, bien gérer sa petite entreprise. Afin de surmonter cette barrière il fallait simplifier la compréhension et l'utilisation de la comptabilité.

La Méthode Simplifié de Comptabilité et de Gestion, la MSCG élaborée par Éric du Petit Thouars est entièrement décrite dans Gérer en S'amusant - Partie 1 . Sa simplicité réconcilie le dirigeant avec l'envie de gérer sa petite entreprise.

En effet cette méthode réduit le type des écritures comptables pour les charges (dépenses)  et les produits (recettes) à uniquement trois catégories d'écritures. 

Cette vision particulièrement simplifiée de la comptabilité fait de la gestion une discipline facile à maîtriser en très peu de temps. Pour découvrir comme calculer votre seuil de rentabilité, en ne réalisant qu'une opération, cliquez sur ce lien Méthode Simplifiée de Comptabilité et de gestion (MSCG).

 

Former son personnel avec le Management Economique du Personnel

La très grande simplicité de la MSCG permet au dirigeant qui le souhaite d'y former son personnel pour sensibiliser les individus au processus de création de richesse. Il peut alors se mettre en place un Management Économique du Personnel (MEP) reposant sur une communication basée sur l'amélioration constante du métier de l'entreprise et donc de sa rentabilité. On se sert pour cela de la MSCG. Elle permet une analyse permanente de la rentabilité tant au niveau commercial qu'au niveau de la production. Le rentabilité est en effet l’expression chiffrée de la qualité. Sa maîtrise par tous est bien sûr la condition essentielle pour atteindre, voire dépasser, un bénéfice visé pouvant donner droit à un intéressement.

Toutes ces notions sont approfondies dans le site. 

Pour tous les secteurs d'activité

La MSCG ou le MEP sont applicables à toutes formes d'entreprises.

Ils ont déjà été appliqués dans les domaines suivants :

  • Gros œuvre et Second œuvre du bâtiment (Véranda - fermetures - cuisines - traitement de sols - etc..)
  • Paysagistes
  • Bureau d'études
  • Services à la personne
  • Commerces : Épicerie boucherie, charcuterie boulangerie..
  • Artisanat
  • Industries alimentaires
  • Industries métalliques et mécanique
  • Restaurateurs
  • Imprimerie
  • Agence immobilières
  • Exploitations agricoles
  • ..

Pédagogie
Le principal écueil de l’enseignent de la comptabilité et de la gestion réside dans les définitions des termes utilisés. Elles varient trop souvent d'un auteur à l'autre. Aussi, pour suivre le sage conseil de Voltaire " Si vous voulez discuter avec moi, définissez vos termes." le glossaire du livre Gérer en s'amusant - Partie 1 est disponible sur ce lien. Tous les mots en italiques dans ce site sont définis dans ce glossaire.

Ce site permet de laisser des commentaires sur toutes les connaissances présentées. N'hésitez pas à vous exprimer ou à nous indiquer d'autres sujets qui vous intéressent.

 

Comment s'y retrouver bien gérer son entreprise

Eric du Petit Thouars – Auteur de la Méthode Simplifiée de Comptabilité et de Gestion

Il suit en 1970 son premier cours de micro-économie à l’École Supérieure d’Agriculture d’Angers. Il réoriente ses études en 1972 en intégrant l’Ecole des Ingénieurs des Techniques Horticole d’Angers dont il sera diplômé en 1975.

Après une expérience d’enseignant en Tunisie au titre de la Coopération, il crée son entreprise dès son retour en France en 1978 pour construire et commercialiser une machine à épierrer les sols inventée au cours de ses études.

Il touche ainsi la mécano-soudure, la chaudronnerie et l’ingénierie industrielle. En 1984 il oriente définitivement son activité principale sur l’amélioration de l’habitat en se spécialisant dans la protection solaire des bâtiments privés, publics et industriels.

A la recherche d'une solution pour intéresser son personnel au résultat de l'entreprise

Dès le départ de son aventure entrepreneuriale, il cherche à intéresser son personnel en temps réel au résultat de l’entreprise. Dans un premier temps, il le fait sur la base du chiffre d’affaires. C’est l’un des facteurs qui lui vaudra un dépôt de bilan en 1994. Il obtient un plan d’apurement du passif qu’il mènera jusqu’à son terme en 2001. Cela ne l’empêche pas de persister à intéresser son personnel, mais, cette fois-ci, sur la base du résultat.

Il recherche donc comment calculer en permanence la rentabilité des affaires et le bénéfice de l’entreprise en temps réel. Il découvre ainsi les bases de la Méthode Simplifié de Comptabilité et de Gestion (MSCG). Mise en place dans ses entreprises, elle a des effets remarquables et immédiats sur le management du personnel et sur le résultat. Cette méthode lui sera demandée par des entrepreneurs mais il déclinera cette demande, faute de temps. En effet, en plus de son entreprise du second œuvre du bâtiment, il a créé une entreprise dans la communication et une autre dans le négoce de matériaux.

Fin 2003, il reprend l’entreprise de l”un des ses fournisseurs en totale déconfiture. Avec la MSCG et la gestion participative qu’elle permet de mettre en place, il la remontera en deux ans et demi et la cédera avec une belle plus-value en mai 2006.

Prenant conscience de la valeur de ces outils de gestion et de management, il répond à la demande de dirigeants pour sa méthode et démarre en 2006 une activité de formateur et de conseiller en gestion et management auprès des TPE.

Il écrira un premier manuel en 2009 sur sa méthode et ses outils. Trop spécialisé, ce dernier a été entièrement réécrit pour être parfaitement compréhensible pour les formateurs, les jeunes dirigeants d’entreprise et ainsi qu’à toute personne désireuse de comprendre la gestion et le management d’une petite entreprise.

La publication de ce livre s’est accompagné de la création de la SAS Cap Néo Entreprise dont le but est de diffuser le Logiciel Mon Gouvernail et la gestion participative qui l’accompagne tant dans les entreprises que dans les organismes de formations ou auprès des conseillers d’entreprises.

Contactez nous !

3 réponses à Gérer ma petite entreprise

  • Inventeur indépendant, technicien de formation je ne me sentais pas à la hauteur de la tâche et envisageais de confier la gestion de mon affaire à un gérant comme il se doit..
    Le logiciel « combien je gagne » m’a convaincu que je pouvais pleinement assumer ce rôle.
    Et en moins de 48H j’ai compris ces 4 notions fondamentales que sont le seuil de rentabilité, la marge brute, le cout horaire de travail et le cout horaire de production.
    Je ne pensais pas que ces choses-là pouvaient être aussi simples à assimiler. Je vais pouvoir gérer ma petite entreprise comme un pro grâce à cet outil remarquable

    Vous remerciant sincèrement pour vos explications simples, claires et concises.

    Bien à vous
    Jean Oussalem
    FORGELEC

  • Je m approche de la retraite
    et comme je suis tres tres active en plus j ai des idees geniales grace a mes experiences et mon professionnalisme (j ai un volcon dans mon corps)
    Par ou commencer?
    Aidez moi svp
    ghita

  • Merci beaucoup pour votre aide précieuse. Ce domaine est nouveau pour moi. je suis professeur universitaire en sciences de l’éducation à Rabat, Maroc, et je gère, au meme temps, une petite entreprise d’Arts Plastiques que nous avions constitués, mon mari et moi, lui il est artiste peintre, sculpteur et calligraphe. Vos vidéos m’ont été d’une grande utilité,.
    Je vous souhaite une bonne continuation, cordialement,
    Majdouline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*